PUPU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Milong Coton / Polyester , black , m Particulier Soldes De Gros Faible Coût Prix D'Usine Multicolore

B01HM9A26I

PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m

PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m
  • Ceci est la robe parfaite de fête d'été avec beaucoup de styles et de couleurs à choisir.
  • Il cadre bien avec dame moderne dans une forme quelconque, affichant des avantages et des défauts de couverture que vous non souhaitée.
  • Il est un morceau que vous aimez porter tout au long de l'année avec tous vos accessoires saisonniers préférés.
  • Il est absolument un must have pour votre garde-robe.
  • La vie est trop courte pour porter des vêtements ennuyeux, procurez-vous ou quelqu'un de spécial une robe de designer et de devenir la vedette de la lumière
PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m PU&PU Robe Aux femmes Gaine Simple,Couleur Pleine Licou Mi-long Coton / Polyester , black , m
DaoJian Chaussures de sport pour femmes Rose
 
Missdressy Robe Femme Rouge Fuchsia

Desintox Le best-of du pire de la campagne

Emmanuel Macron, candidat autoproclamé ni de droite ni de gauche, s’est beaucoup fait attaquer pour sa propension à faire varier son discours, selon l’auditoire ou l’opportunité. Le fait est que le reproche a parfois été justifié. Il a notamment repris une des intox favorites de la droite à propos du jour de carence lors des arrêts maladie dans la fonction publique, qu’il souhaite restaurer s’il est élu. Le candidat d’En marche a justifié sa proposition par le principe de l’équité entre salariés du public et du privé.  «Je restaure le jour de carence, je l’ai dit et je porte cette mesure parce qu’il y a une protection légitime en matière d’emploi quand on est fonctionnaire : on a un devoir de neutralité, une indépendance et donc des protections légitimes. Mais ces protections légitimes, elles ne justifient pas d’avoir des droits exorbitants.»

Restaurer le jour de carence serait donc une mesure d’équité ? Le raisonnement, qui est celui de la droite depuis des années, est limpide en apparence : les fonctionnaires voient leur congé maladie pris en charge par la Sécu dès le premier jour, quand la loi en prévoit trois sans prise en charge pour le privé. Sauf que ce raisonnement est aussi simpliste. Car une grande partie des entreprises prennent en charge les jours de carence de leurs salariés. Une étude de 2009 intitulée «Protection sociale complémentaire d’entreprise», CR7 Marron Marron clair
par l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé, révèle que 66 % des salariés bénéficient d’une prise en charge du délai de carence par leur prévoyance entreprise. Sur ces 66 %, 64,4 % disposent d’une prise en charge totale de ces trois jours et seulement 2,1 % n’ont qu’une prise en charge partielle. Enfin, 34 % n’en ont aucune. En instaurant un jour de carence pour les fonctionnaires, ces derniers seraient donc traités comme la minorité de salariés du privé les moins bien indemnisés. Pas franchement le modèle d’équité qu’invoque Macron.

Amy Fabbrini et Eric Ziegler, un couple de l’Oregon (États-Unis) s’est vu retirer la garde de leur fils il y a quatre ans pour une raison peu banale : leur  quotient intellectuel (QI)  a été jugé trop faible par les services sociaux.

En dépit de nombreux cours et de l’aide de leurs proches, le couple ne parvient toujours pas à revoir son enfant et se bat depuis plusieurs années contre les services sociaux. « Ils pensent que parce que nous avons ce handicap, nous ne pouvons pas être de bons parents pour nos enfants », explique la maman  à la chaîne  KTVZ.